#sénégal Tuerie d'Orlando: Paris et la communauté homosexuelle solidaires

#sénégal Tuerie d'Orlando: Paris et la communauté homosexuelle solidaires

55
PARTAGER

Après le massacre d’Orlando aux Etats-Unis dans une boîte de nuit fréquentée par la communauté homosexuelle, un rassemblement a eu lieu à Paris lundi soir 13 mai, place du Trocadéro, à deux pas de la tour Eiffel, parée aux couleurs de l’arc-en-ciel en hommage aux victimes..

Buzz du jour clic ici

Buzz du jour clic ici

Place du Trocadéro à Paris, ce lundi soir, il y avait les traditionnels touristes venus admirer la tour Eiffel, les traditionnels vendeurs à la sauvette, mais il y avait aussi plusieurs centaines d’hommes et de femmes arborant les couleurs arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT.

Une façon de rendre hommage aux victimes d’Orlando, mais aussi de dire haut et fort quelque chose qu’ils n’ont pas le sentiment d’entendre assez : le massacre de Floride est un crime homophobe.

Crime homophobe

Christophe Girard est le maire du 4e arrondissement de Paris, l’un des hauts lieux gay de la capitale. « Quand on va attaquer une synagogue, c’est antisémite et heureusement qu’on le dit que c’est antisémite, quand on attaque une boucherie halal c’est islamophobe et heureusement qu’on dit que c’est islamophobe, quand on attaque un lieu où sont des gays, des lesbiennes, des trans et des bi, c’est homophobe. Donc il faut dire le mot », insiste-t-il.

Buzz du jour clic ici

Buzz du jour clic ici

Pour Jean-Charles Colin, co-président du centre LGBT d’Ile-de-France, le discours politique est à montrer du doigt aux Etats-Unis et ailleurs. « On a beau verser des larmes de crocodile sur les tueries, mais quand on a régulièrement envoyé des signaux pour dire que l’homosexualité c’est quelque chose d’un petit peu inférieur, qui n’est pas normal, qui n’est pas dans l’ordre naturel des choses, ça ouvre la porte à tous les massacres », affirme-t-il.

Buzz du jour clic ici

Buzz du jour clic ici

Un peu avant minuit, la tour Eiffel s’est éclairée des couleurs de l’arc-en-ciel pour quelques heures, seulement. Avant que le football et l’Euro ne reprennent leurs droits.