#sénégal Libération de Karim Wade…La lettre du Continent ment très mal

#sénégal Libération de Karim Wade…La lettre du Continent ment très mal

782
PARTAGER

BUZZ DU JOUR CLIC ICI

Les journalistes sénégalais se désolent que leur président Macky Sall préfère donner des interview aux organes de presse européens. Mais ils sont aussi les premiers à reprendre sans vérifier les infos qui viennent de l’occident et surtout de la France. Il n‘est pas rare de lire souvent : « selon Jeune Afrique » « Selon le Monde » ou selon « La lettre du Continent »…Justement c’est ce dernier  qui nous intéresse.

Dans un récent article repris par plusieurs sites sénégalais, « la lettre du Continent », ce journal d’un indic Français, Antoine.G, donne des infos sur la libération de Karim Wade et l’implication des Chefs d’Etat du Congo (Sassou Nguesso), de la Côte d’Ivoire (Alassane Ouattara) et de l’émir du Qatar (Cheikh Tami Ben Hamad Al Tani)…Et concernant ce dernier, « la lettre du Continent » informe : LIBÉRATION DE KARIM – Le rôle de Touba, Sassou Nguesso, Ouattara et Cheikh Tami

« En effet, des conditions de sa libération, Karim en a pris connaissance par le canal de son ami (Cheikh Tami Ben Hamad Al Tani, Emir du Qatar). C’est ce dernier qui l’a informé à chaque fois que de besoin…Le fils de l’ancien Président Sénégalais a même eu à refuser de solliciter de manière formelle une grâce l’assimilant à une forme de capitulation. Il aurait aussi refusé de renoncer à sa carrière politique et à sa candidature à la présidentielle, comme souhaité par le régime en avril dernier,  étant entendu qu’il n’a point perdu ses droits civiques. L’on signale, néanmoins,  qu’il a, volontairement, accepté de quitter nuitamment le Sénégal sans bain de foule ou visite de proximité pour un bref exil. »

Le mensonge

Tout ce que dit la « Lettre du Continent » est faux et archi faux. Ces chefs d’Etat africains n’ont joué aucun rôle dans la libération de Karim Wade. Les seuls a être au courant de la libération de Karim Wade étaient Macky Sall, le ministre de la Justice et Cheikh Tami Ben Hamad Al Tani, l’émir du Qatar. Même Karim Wade ne savait pas qu’il sortait. Il a été informé par Madické qui a été mis au courant dans la soirée du 24 juin, 3 heures avant la libération de Karim.

L’info était tellement verrouillée que même les gardes pénitentiaires (en dehors du directeur de l’administration pénitentiaire et du directeur de Rebeuss) n’étaient pas informés. Et comment la lettre du Continent peut dire que Alassane Ouattara et Sassou Nguesso ont fait quelque chose…Ce journaliste espion des renseignements français veut vendre son torchon qui compte plus d’abonnés en Afrique que dans toute l’Europe. Cheikh Tami Ben Hamad Al Tani était le seul étranger à être au courant de la libération de Karim puisque c’est lui qui a demandé et obtenu la grâce pour Karim Wade

BUZZ DU JOUR CLIC ICI