Youssou Ndour, Wally Seck, Viviane Chidid, les chanteurs et la chanteuse les...

Youssou Ndour, Wally Seck, Viviane Chidid, les chanteurs et la chanteuse les plus chers du Sénégal

154
PARTAGER

dans ce numéro, nous établissons le classement des chanteurs sénégalais les mieux rémunérés entre les concerts et les playback. Comme il fallait s’y attendre, le roi du Mbalakh arrive en tête et réclame pas moins de 15 millions de francs pour faire un concert à Dakar ou une soirée de gala. S’il s’agit d’un concert à l’intérieur le tarif va comprendre le transport des musiciens et également leurs notes d’hébergement.


Une somme assez importante qui fait qu’à part quelques riches sociétés, peu de gens peuvent se payer les services du chanteur. Ce qui a amené le leader du Super Etoile à être l’organisateur de ses propres tournées nationales et de ses grandes soirées dakaroises.

Des organisations qui lui rapportent plus d’argent que le fait de se produire pour des particuliers. En effet, une soirée au Cices peut rapporter une trentaine de millions à You. Il exploite bien le créneau pour maximiser ses sources de revenus. Second de classement, Waly Seck.


Le jeune chanteur est depuis quelques années, le chanteur le plus demandé sur le marché dakarois et à l’intérieur du pays. Idole des jeunes, Waly réclame entre 7 et 8 millions pour un concert ou une soirée de gala dans la capitale sénégalaise. Pour un playback ou anniversaire, il peut monter la note à 2 millions. En effet, le jeune Seck est très prisé par les femmes pour les mariages et baptêmes. Pour l’inviter à son événement, il faut bien casquer.


Un filon que la star de la musique sénégalaise exploite à merveille. Troisième de ce classement, Thione Seck qui vaut sur le marché presque autant que son fils. Mais depuis l’affaire des faux billets, il n’est pratiquement plus sollicité. Mais sa cote était très forte avant sa descente aux Enfers. Cependant, il va remonter en flèche dès qu’il décidera de se produire à nouveau pour des concerts ou soirées car sa popularité chez ses fans semble rester intacte.


Quatrième de ce classement, Pape Diouf. La star de la banlieue est coté à 5 millions pour une soirée ou un concert. Il était même monté vers les 7 millions, mais il a été bousculé par la montée fulgurante sur le marché de Waly Seck.

Les organisateurs de soirées ont souvent l’embarras du choix entre les deux artistes car ayant pratiquement un public similaire, les jeunes et les femmes. Pape Diouf se produit beaucoup dans les playback. Il est très sollicité par les rendez sportifs, politiques et scolaires. Il peut réclamer jusqu’à 1 million pour des prestations du genre.

Photos- Viviane Chidid tout de blanc vêtue sexy comme toujours!!!
La première femme de ce classement est Viviane Ndour. La chanteuse qui arrive à la cinquième place est très sollicitée pour les soirées de gala, car aussi bien appréciée des hommes et que des femmes. Son cachet peut monter jusqu’à 4 millions de francs. A l’intérieur du pays, elle se produit également beaucoup et chacune de ses prestations, payées souvent par les leaders politiques locaux, est remplie par une foule de plusieurs milliers de jeunes. Viviane est également prisée pour les playback et elle se produit avec un cachet d’au minimum 1 million. Sixième de ce classement, Fatou Gueweul. La chanteuse, moins populaire qu’il y a quelques années, est coté à 4 millions pour les soirées.


Sollicitée pour les soirées de Khawaré, elle se produit peu à l’intérieur du pays. Mais fait beaucoup de déplacements pour les fêtes traditionnelles dakaroises où elle gagne beaucoup d’argent de ses fans. Septième de ce classement, Pape et Cheikh. Le duo a commencé à monter pour les soirées de gala à Dakar. Beaucoup d’entreprises font désormais appel à eux pour des ambiances du soir. Coté 4 millions sur le marché, ils marchent quand ils organisent eux-mêmes leurs propres soirées.


Cependant, ils sont rarement demandés en régions bien qu’ils y comptent beaucoup de fans. Huitième, Titi. La troisième femme sur la liste cartonnent beaucoup pour les soirées de gala. Ses cachets peuvent aller jusqu’à 3, 5 millions et la chanteuse est reconnue par l’ambiance qu’elle peut donner aux nuits dakaroises. Elle est également recherchée pour les playback.

Son cachet est à discuter, mais il est dans ce domaine autour de 500 000 francs à 1 million. Neuvième de ce classement, Oumar Pène. Le grand chanteur, pénalisé par sa maladie, reste quand même dans le top 10. Se produisant assez rarement, son groupe Diamono compte de nombreux fan et mélomanes. Le jeune musicien afro rap, Carlou D, ferme la marche de ce classement.


Comptant de nombreux fans chez les jeunes, il est coté à 2 millions sur le marché. Il faut dire que ce classement a été établi sur les bases d’informations obtenues dans l’entourage des artistes. Cependant, ces cachets ne sont pas fixes, ils peuvent varier en fonction de la période.

Par exemple, en fin d’années où les chanteurs et musiciens sont très sollicités, leur cote monte en flèche car sollicités pour plusieurs programmes à la fois. Aussi, nous n’avons pas pris en compte leurs cachets à l’étranger. Cela est aussi très variable. Youssou Ndour peut réclamer jusqu’à 100 000 euros, là où Waly Seck touche la moitié.

Source LE SOIR, le quotidien du numérique

 

Youssou Ndour, Wally Seck, Viviane Chidid, les chanteurs et la chanteuse les plus chers du Sénégal