Un mannequin meurt d’anorexie, sa mère jette son corps à la mer...

Un mannequin meurt d’anorexie, sa mère jette son corps à la mer dans une valise

175
PARTAGER

C’est une histoire sordide que rapporte, mercredi 5 avril, le journal italien Corriere della sera (en italien). Le mois dernier, des pêcheurs ont récupéré une valise au large de Rimini, sur la côte adriatique, dans laquelle se trouvait le corps d’une femme. Il a été identifié comme étant celui d’un mannequin russe, Katerina Laktionova, 27 ans, morte d’anorexie quelques jours plus tôt.

Une enquête initiale pour meurtre a tout d’abord été ouverte, puis abandonnée après une autopsie. Les premiers éléments révèlent que c’est la mère qui a placé la dépouille de sa fille dans la valise, avant de la jeter à la mer.

Agée de 48 ans, elle était rentrée en Russie peu avant que le corps de sa fille soit découvert. Elle a raconté en larmes aux autorités russes qu’elle était restée plusieurs jours en état de choc devant la dépouille de sa fille, avant de décider de s’en débarrasser.