Un arbitre agressé pour avoir refusé un but

Un arbitre agressé pour avoir refusé un but

194
PARTAGER

Le match de Copa Libertadores entre Zulia et le Nacional Montevideo s’est bien mal terminé

Club vénézuélien basé à Maracaibo, Zulia a bien failli faire un grand pas vers les huitièmes de finale de la Copa Libertadores mardi soir face au Nacional Montevideo (0-0). L’arbitre du match a été agressé.

Pedro Cordero pensait ainsi avoir donné la victoire aux siens sur corner au bout du temps additionnel, mais l’arbitre assistant l’a refusé en raison d’une position de hors-jeu. Une décision qui a provoqué la colère des joueurs vénézuéliens, qui se sont rués sur l’officiel pour le bousculer et le pousser violemment !

Une agression qui a entraîné l’expulsion de Cesar Daniel Gomez et pourrait valoir des sanctions à des Petroleros désormais contraints de remporter leur dernier match pour se qualifier et probablement accompagner les Uruguayens, idéalement placés en tête de ce Groupe 7.

Football.fr