#sénégal Un chien assassiné par les services secrets russes pour…avoir trop ressemblé...

#sénégal Un chien assassiné par les services secrets russes pour…avoir trop ressemblé à #Poutine

433
PARTAGER

Buzz du jour clic ici

Le propriétaire d’un chien décédé a récemment fait les gros titres nationaux en Ukraine. Cet honneur ou cette curiosité, il le (la) doit au fait que son animal de compagnie aurait été assassiné par les services secrets russes.

Le chien de 5 ans avait obtenu la réputation de célébrité internationale en 2013, après que ses photos ont été publiées sur Internet, attirant ainsi les attentions car ses yeux ressemblaient fortement à ceux du président russe Vladimir Poutine.

Buzz du jour clic ici

Les gens affluaient en masse de part et d’autre de l’Europe pour se prendre en selfie avec l’animal, selon le propriétaire. « Des milliers de gens se sont présentés dans mon village pour se prendre en selfie avec mon chien. De nombreux journalistes du monde entier nous ont également rendu visite. Anatol aimait beaucoup les foules » se souvient, visiblement le cœur brisé, le propriétaire du chien.

Il déclarera ensuite que les services secrets russes ont assassiné. Igor Vilensky, 67 ans, en est convaincu et témoigne : « Ils sont venus la nuit, tandis que je dormais. J’ai entendu aboyer dans mon arrière cour, ce qui était inhabituel et Anatol donnait l’impression de beaucoup souffrir. J’ai regardé par la fenêtre et au beau milieu de la nuit tout ce que je pouvais voir c’était des hommes en smokings noirs qui sont entrés dans une voiture noire ». « Tout ce que je sais c’est qu’ils n’étaient pas Ukrainiens car j’ai clairement entendu l’un des hommes dire au conducteur de ‘mettre le pied au plancher’ et ce que j’ai trouvé d’anormal c’est qu’ils parlaient en russe », a-t-il ajouté.

Buzz du jour clic ici

6 balles ont été retrouvées dans le corps de l’animal décédé, un fait qui a absolument abasourdi son propriétaire.

« Qui viendrait en pleine nuit pour tuer mon chien avec un pistolet silencieux ? », s’interrogeait-il, très énervé. « Je n’ai pas entendu de coups de feu, tout comme mes voisins, cela a été effectué par un tueur à gages professionnel. »

L’analyse des balles par les autorités locales a révélé que les assassins ont utilisé des pistolets semi-automatique Makarov PMM, l’arme principale des services secrets russes.

Buzz du jour clic ici