#sénégal Serigne Bassirou Mbacké justifie la plainte contre Déesse Major

#sénégal Serigne Bassirou Mbacké justifie la plainte contre Déesse Major

186
PARTAGER

buzz du jour clic ici

La chanteuse Déesse Major a été placée en garde à vue avant le classement sans suite de son dossier à cause d’une plainte déposée en 2014. Serigne Bassirou Mbacké, le président du Comité de défense des valeurs morales du Sénégal (Cdvms), initiateur de l’action en justice, a fait la précision dans les colonnes du Populaire de ce mercredi.

Lorsque le Comité qu’il dirige avait déposé une plainte il y a deux ans, à cause de sa tenue jugée osée exhibée lors d’un concert à Iba Mar Diop, la chanteuse avait, selon Mbacké, reconnu sa faute et s’était excusée. « Ce qui nous a fait surseoir à la plainte qui n’a cependant jamais été retirée, car nous doutions fort de la bonne foi de cette chanteuse, confie Bassirou Mbacké. Aussi, à cause de ses interviews qu’elle a accordées à un journal de la place où elle se disait déterminée à imposer ce style vestimentaire érotique dans le milieu du hip-hop sénégalais. »

C’est cette ancienne plainte donc qui a valu à Déesse Major ses déboires. Ce qui fait dire au président Cdvms qu’ils ne saisissent la justice « qu’en cas de persistance dans les délits et de récidive ».

buzz du jour clic ici