#sénégal Ndèye Guèye Junior, danseuse : « Quand je vois des enfants...

#sénégal Ndèye Guèye Junior, danseuse : « Quand je vois des enfants danser Bombass…

529
PARTAGER

BUZZ DU JOUR CLIC ICI

Ndèye Guèye Junior est l’une des danseuses les plus sulfureuses de la nouvelle génération. « Je reconnais qu’avec Katia, nous dansons le leumbeul mieux que toutes les autres danseuses », admet l’invitée de buzz.sn dans Carrefour des stars. Pour autant, la valseuse ne milite pas pour la vulgarisation de Bombass, une danse érotique très prisée par les jeunes. « C’est une danse qu’il ne faut pas valoriser. Ça me choque de voir des enfants le danser. Il y a des limites à toute chose », s’insurge la jeune dame. Par contre, elle réclame plus d’indulgence à l’égard des artistes qui, de son avis, sont souvent condamnés à tort. « Évitons les jugements de valeur sans connaitre la personne en vrai », conseille Ndèye Guèye Junior qui aborde la question de la récente arrestation de Déesse Major pour attentat à la pudeur. « Elle a certes commis une erreur, mais ce n’est pour autant qu’on doit lui jeter l’opprobre. C’est une artiste qui s’affirme et doit comprise en tant que tel. Ne sortons les choses de leur contexte », défend-elle la rappeuse tout en appelant Grand-Yoff à protéger ses fils sur la polémique ayant trait à l’âge des maris de ses consœurs dont l’une est son homonyme, Ndèye Guèye Junior est d’avis qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat. « Il ne faut pas que Ndèye Guèye et Aida Dada écoutent tout ce qui se dit à propos de l’âge de leurs maris. Ce qui serait problématique, c’est qu’à leurs âges, elles ne trouvent pas chaussure à leur pied. Je leur conseille d’être les meilleures épouses possibles afin de faire partie des femmes qui seront sauvées par leurs époux au jour du jugement dernier », suggère-t-elle à ses aînées. Il n’empêche, Ndèye Guèye Junior dit à qui veut l’entendre : « Mon petit-ami est mon aîné de plusieurs années ».

BUZZ DU JOUR CLIC ICI