#sénégal #Euro2016: #ZlatanIbrahimovic reste muet face à l’Irlande

#sénégal #Euro2016: #ZlatanIbrahimovic reste muet face à l’Irlande

43
PARTAGER

Buzz du jour clic ici

Buzz du jour clic ici

L’ancien joueur du Paris Saint-Germain, Zlatan Ibrahimovic, a fait son entrée dans la compétition face à l’Irlande lundi 13 juin au Stade de France. Le Suédois, qui avait inscrit un doublé lors de sa dernière prestation au même endroit, n’a pas vraiment pesé face aux Irlandais et devra se contenter d’un nul (1-1).

De notre envoyé spécial au Stade de France,

Zlatan Ibrahimovic a quitté le Paris Saint-Germain il y a trois semaines avec une dernière victoire au Stade de France, où il a inscrit un doublé face à Marseille en Coupe de France. Une rencontre qui permettait au Suédois de glaner un douzième titre en quatre saisons avec le club de la capitale et de finir en beauté. « Je suis venu comme un roi, je pars comme une légende », avait-il alors lancé. Une « légende » qui sera restée muette pour son premier match de l’Euro.

Devenir le premier joueur à marquer lors de quatre Euros

Acteur, promoteur de sa propre légende, avec beaucoup d’égo et parfois de démagogie – « Je peux rendre populaire Hollande, si je veux » -, Ibrahimovic a donc fait son retour sur la pelouse de Saint-Denis face à une équipe irlandaise accrocheuse à qui il n’a jamais pu inscrire de but en trois rencontres.

 Buzz du jour clic ici
Buzz du jour clic ici

Pour la cinquième fois d’affilée, la Suède joue les phases finales de l’Euro et Ibrahimovic, la star incontestée de cette formation, figure intouchable dans son pays, aurait pu devenir le premier joueur à marquer lors de quatre éditions de l’Euro. Comme Cristiano Ronaldo, Zlatan Ibrahimovic a inscrit six buts lors des trois derniers Euros.

Buzz du jour clic ici

Buzz du jour clic ici

Et pour ce nouveau duel avec les Irlandais, le géant suédois n’a pas pesé durant la première période alors que la lutte était intense au milieu du terrain et que les Irlandais manquaient par trois fois d’ouvrir le score : avec une énorme occasion pour John O’Shea (17e), une lourde frappe de Robbie Brady qui passe juste au-dessus du but d’Isaksson (28e), et une barre transversale pour Jeff Hendrick (32e).

Un geste acrobatique, mais pour rien…

Buzz du jour clic ici

Buzz du jour clic ici

Pendant ce temps, le capitaine des Blagult n’aura pas profité d’un coup franc à 35 mètres des buts de Randolph. Sa tentative s’arrête dans le mur adverse (22e). A la 39e minute, il manque le cadre alors qu’il est pris en sandwich par deux joueurs irlandais. A la 60e minute, un de ses gestes acrobatiques du pied gauche fait frémir le Stade de France. Mais le ballon passe à côté du cadre. Ce sera de loin sa meilleure occasion du match face à une équipe qui a tout fait pour l’éloigné du ballon.

Buzz du jour clic ici

Buzz du jour clic ici

Lors des trois rencontres d’ouverture des trois dernières éditions (contre la Bulgarie en 2004, la Grèce en 2008 et l’Ukraine en 2012), « Ibra » n’avait pas non plus trouvé le chemin des filets. Contrairement au Paris Saint-Germain, « Zlatan » n’a pas vraiment été bien servi par ses coéquipiers. « Pour un attaquant, il faut du soutien et notre jeu offensif n’a pas été bon. Zlatan Ibrahimovic a eu un rôle important dans le but marqué par l’Irlande contre son camp », raconte le coach suédois Erik Hamren.

Buzz du jour clic ici

Buzz du jour clic ici

En début de seconde période, ce sera donc la douche froide pour les spectateurs suédois après l’ouverture du score de Wes Hoolahan, élu homme du match, après une magnifique demi-volée du droit sur un centre de Seamus Coleman (48e).

Le « Roi » Zlatan n’a donc pas inscrit ce but qui lui aurait permis d’étoffer un peu plus sa « légende ». La Suède a profité d’un but contre son camp de Ciaran Clark pour égaliser (72e) mais Zlatan Ibrahimovic attend son heure.

Buzz du jour clic ici

Buzz du jour clic ici