Une femme devant le tribunal pour avoir battu son mari handicapé

Une femme devant le tribunal pour avoir battu son mari handicapé

265
PARTAGER

Blessings Igwe, une femme de 38 ans, a été accusée devant une cour de la région supérieure de Gudu à Abuja au Nigeria, pour avoir agressé son mari handicapé.

La femme, qui a été traduite devant les tribunaux mercredi, aurait également résisté à l’arrestation.

Igwe est confrontée à trois accusations d’intimidation criminelle et de résistance à une arrestation légale.
Le procureur, M. Fidelix Ogbobe, a déclaré que le plaignant, Robinson Igwe, a signalé le problème au poste de police d’Apo le 2 août.

Ogbobe a allégué que l’accusée profitait toujours de la condition physique de son mari pour le battre tout le temps.

« L’accusée profite toujours de l’handicap de son mari pour l’attaquer. Le plaignant est une personne handicapée qui utilise des béquilles pour marcher.
« Il a été admis à l’hôpital à cause d’une blessure à la tête suite à une agression de sa femme.
« Malgré l’intervention de la police, l’accusée avait battu à maintes reprises son mari »

Le procureur a déclaré que le requérant avait signalé le problème au commissaire de la police d’Abuja.

Il a ajouté que l’accusée avait également disparu avec leurs deux enfants depuis plus d’un an pour une destination inconnue.

Elle n’a réapparu que le 1er août, après plus d’un an, depuis qu’elle a quitté sa maison conjugale, et a chassé le plaignant hors de sa maison pendant plusieurs jours.

« Mais lorsque le plaignant a signalé la question à la police, l’accusée a résisté à l’arrestation à trois reprises jusqu’à ce qu’elle soit finalement arrêtée lors de la quatrième tentative de la police », a déclaré M. Ogbobe.

Ce dernier a également ajouté que l’accusée avait menacé de tuer le plaignant.

Mais la mise en cause a plaidé non coupable.