Paris va favoriseer les visas de circulation d’une durée de 5 ans...

Paris va favoriseer les visas de circulation d’une durée de 5 ans (AMBASSADEUR)

244
PARTAGER

La France va favoriser les visas dits « de circulation », d’une durée de cinq ans, pour permettre tous les six mois à leurs détenteurs de bénéficier d’un droit de séjour de trois mois dans le pays, a annoncé son ambassadeur au Sénégal, Christophe Bigot. 

« Les relations entre le Sénégal et la France s’appuient sur l’histoire et veulent se porter vers l’avenir avec un certain nombre de priorités« , a relevé, vendredi, le diplomate français, en marge de la célébration de la Fête nationale du 14 juillet.

Selon M. Bigot, l’une de ces priorités est de faciliter la circulation des Sénégalais en France et faire en sorte qu’ils puissent plus facilement se rendre dans ce pays ami.

« Donc, nous allons favoriser les visas dits +de circulation+ d’une [durée] de 5 ans, c’est-à-dire la durée du passeport et qui permet au détenteur, tous les six mois, de séjourner 3 mois en France« , a-t-il expliqué.

A son avis, cette mesure répond aux aspirations de tous ceux qui font des allers-retours vers la France. « Nous ne voulons pas favoriser l’immigration clandestine en France, mais plutôt promouvoir les échanges qui permettront ensuite le développement du Sénégal », a martelé le diplomate.

Il a fait savoir que les autorités consulaires françaises feront également en sorte que plus d’étudiants sénégalais puissent se rendre en France. Christophe Bigot estime qu’avec cette mesure, il y aura, assurément, une formidable augmentation du nombre d’étudiants sénégalais en France.

« Il est important que dans les secteurs qui ne sont pas couverts, les universités françaises puissent compléter et qu’ensuite, les étudiants sénégalais puissent revenir dans leur pays pour y fonder des entreprises et délivrer leur enseignement« , a encore suggéré l’ambassadeur de France.

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, a de son côté rappelé que la France est le premier partenaire du Sénégal, à plusieurs niveaux (économique, diplomatique, militaire, etc.).

« Les relations entre les deux pays sont très anciennes et notre rôle, en tant que ministère des Affaires étrangères, est de faire en sorte qu’elles soient plus huilées et solidifiées’’, a-t-il rappelé.

« L’axe Paris-Dakar est très important dans l’orientation diplomatique du Sénégal, parce que la France nous aide dans plusieurs domaines, notamment en matière de défense, surtout dans le contexte actuel d’insécurité généralisée dans le Sahel« , a expliqué M. Ndiaye.

« Donc, nous renouvelons en cette fête d’indépendance de la France, notre volonté à renforcer cette relation, qui est un modèle de coopération qui ira de l’avant avec tous les projets que nous sommes en train de développer tels que celui du Train express régional, etc.« , a-t-il ajouté.