Mankoo Taxawu Sénégal va marcher contre vents et marées

Mankoo Taxawu Sénégal va marcher contre vents et marées

146
PARTAGER

Les membres de la coalition Mankoo Taxawu Sénégal sont prêts à tout pour montrer leur détermination à combattre le régime en place. Face à la presse, hier matin, El Hadj Malick Gackou et ses partisans ont exigé la sortie sans conditions du maire de Dakar.
Ces derniers qui ont énuméré plusieurs manquements concernant la gestion du pays par le Président Macky Sall et son équipe ont réitéré leur engagement à soulager les Sénégalais qui, selon eux, ne mangent pas à leur faim vu les conditions désastreuses dans lesquelles ils vivent.

Et, selon eux, la marche qu’ils avaient prévue d’organiser est plus que jamais d’actualité. Prévue pour le vendredi 19 mai 2017, cette manifestation aura lieu advienne que pourra. Et selon Oumar Sarr, secrétaire général adjoint du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), ils n’ont pas besoin que leur marche soit autorisée ou pas par le régime en place. » On n’a pas besoin d’autorisation pour cette marche. C’est la loi, on va déposer pour informer le préfet, la police a enquêté, il n’y a pas besoin d’autorisation », a fait savoir le numéro 2 du parti de Me Abdoulaye Wade avec détermination.

En tout cas cela risque de chauffer pour l’opposition si leur manifestation n’est pas autorisée par le préfet de Dakar, si l’on se rappelle de la dernière marche que les adversaires de Macky Sall ont organisé et qui a terminé en queue de poisson. Ce jour là même, Oumar Sarr et Mamadou Diop Decroix de l’AJ/PADS sont partis se réfugier dans les locaux de la RTS et l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, a tout bonnement pris un taxi pour quitter les lieux. Ces derniers n’ont pas pu supporter les grenades lacrymogènes larguées par la police. Attendons de voir si les membres de Mankoo Taxawu Sénégal vont encore tenir ce discours va-t-en guerre au soir du 19 mai.