Les couples qui se couchent n-us comme un ver seraient plus heureux...

Les couples qui se couchent n-us comme un ver seraient plus heureux que ceux qui dorment en pyjama ou en chemise de nuit.

49
PARTAGER

Sous la couette et avec votre amoureux, c’est nu qu’il faut se coucher et dormir d’après les résultats d’un sondage réalisé par la société de promotion du coton « cotton usa ». En effet, la tenue d’Adam et Eve serait un gage de réussite dans le couple et le secret d’un mariage heureux.

Pyjama, chemise de nuit, ou caleçon… Peu importe le genre, les vêtements de nuit nuisent au bonheur du couple.

Ce sondage relayé par le quotidien britannique en ligne Daily Mail a été réalisé avec 1004 Britanniques. Il révèle que « 57 % de ceux qui avouent dormir nus, se disent satisfaits de leur ménage comparé aux 48 % qui dorment en pyjamas et 43 % des adeptes de la chemise de nuit ».

Les conclusions de cette enquête révèle aussi la tristesse conjugale des adaptes de « l’onesie » (le port de grenouillère). En effet, ils ne sont que 38% à être heureux en couple. La grenouillère enverrait en effet un message très clair, « l’abstinence »!

Stephen McKenzie, 33 ans, de Portsmouth explique son ressenti au journal : «Je dors nu depuis six ans maintenant. C’est tellement plus confortable que de porter un pyjama ou un caleçon. Ma femme le fait aussi, et nous n’avons jamais été plus heureux. Cela nous aide à nous détendre, et à nous relaxer quand nous sommes au lit».

Aucune excuse même pour les frileux (peureux) ! Le corps humain de votre partenaire est une excellente bouillotte ! La nudité pousse d’ailleurs aux câlins, c’est pourquoi elle est bonne pour la sérénité du couple et pour les réconciliations. Le contact dans le sommeil est essentiel, car la caresse développe une production d‘endorphine et de dopamine, et le contact corporel rassure.

D’autres pratiques mauvaises pour le couple
Ce sondage révèle aussi que pour qu’un couple soit heureux, il faut que son lit reste doux, soyeux et propre. Exit donc le petit-déjeuner au lit qui génère une perte de miettes pour la moitié des sondés.

Se coucher avec ses chaussettes froisse un sondé sur 4 et laisser ses vêtements sales au pied du lit contrarie 59% d’entre eux.