Législatives : « Y en a marre » annoncé dans l’arène politique...

Législatives : « Y en a marre » annoncé dans l’arène politique évite le piège

76
PARTAGER

Législatives – Il a été fait état hier de ralliement du mouvement « Y en a marre » à la coalition dénommé la 3e voie composée par le Mpcl (Luy Jot Jotna) de Cheikh Tidiane Gadio, l’Union des centristes du Sénégal (Ucs) d’Abdoulaye Baldé, Parena de Marième Wane Ly, l’Alliance patriotique diambar pour la République (Apdr) d’Abdoulaye Fall Mao, un ancien responsable libéral, l’Initiative pour une politique de développement (Ipd) dirigé par Ibrahima Abou Nguette, membre de la coalition Macky2012, le parti Ifana, Ligueyal Askan Wi et d’autres mouvements affiliés.

Fadel Barro et Cie ont formellement tenu à démentir une telle information. A les en croire, « Y en a marre » reste un mouvement citoyen. Il sont conscient que se jeter dans l’arène politique peut être un couteau à double tranchant. Si d’une part, leur participation aux Législatives pouvait s’avérer dangereux pour le régime, d’autre part, certains Sénégalais, qui admiraient les animateurs du mouvement contestataire pour leurs positions face au pouvoir, risqueraient de changer leur perception. Ce, sans compter qu’ils pourraient être mis dans le même sac que les politiciens qui s’étripent chaque jour dans les médias. Mais, ce qu’il faut noter dans tout cela, c’est que c’est régime de Macky Sall qui s’en trouverait alors fortement menacé.

Toutefois, ils comptent jouer pleinement leur partition afin de mobiliser les Sénégalais pour une participation massive aux élections législatives et essayer autant que possible de se battre pour que les débats politiques soient autour des vraies préoccupations du peuple sénégalais.