Le président de jury de Koutal (Kaolack) surpris en plein ébats sexuels...

Le président de jury de Koutal (Kaolack) surpris en plein ébats sexuels avec une candidate libre par la gendarmerie

424
PARTAGER

Le président de jury de Koutal (Kaolack) surpris en plein ébats sexuels avec une candidate libre par la gendarmerie

Décidément le bac de 2017 ne cesse de surprendre avec des faits inédits. C’est à Koutal dans la région de Kaolack où un président de jury a été surpris en plein ébats sexuels avec une candidate dans un véhicule.

Le professeur d’espagnole A.D au Lycée Malick Sy de Thiès a été arrêté par les policiers qui l’ont déferré au parquet, rapporte Enquête.

Selon le journal, la fille est une candidate libre audit. Les deux ont été surpris par une patrouille de la gendarmerie dans la nuit du mardi au mercredi.

Pour l’instant le parquet va ouvrir une enquête, certains même essayent de faire des rapprochements entre cette affaite et les fuites du bac

 

Alors qu’on n’a pas encore fini d’épiloguer et d’enquêter sur les fuites au Baccalauréat, une histoire de mœurs défraie la chronique  à Koutal, une commune située dans la région de Kaolack. Et les  deux  protagonistes ne sont personne d’autre que le président du Jury au Bac, un certain A.D, professeur d’espagnol au Lycée Malick Sy de Thiès et une candidate libre audit  examen.

En effet, ces personnes ont été surprises, dans la nuit du mardi au mercredi, en plein ébats dans un véhicule, par une patrouille de la Gendarmerie. De là à faire le rapprochement avec les fuites au Bac, il n’y a qu’un seul pas que les élèves de Koutal ont vite fait de franchir.

 

Insolite ! Alors que la fuite au Bac 2017 est encore sur toutes les lèvres, voilà que’une histoire rocambolesque vient mettre de la poudre au feu.

Pour cause, selon nos confrères de EnQuête, un Président de Jury n’a pas trouvé mieux à faire que de se livrer à une partie de gymnastique horizontale avec une candidate. Les faits se sont passés à Koutal, dans la région de Kaolack.

Professeur d’Espagnol au Lycée Malick Sy de Thiès, le mis en cause, comme un ver de terre, a été surpris nu dans un véhicule au cours d’une patrouille de routine de la gendarmerie. Il était en compagnie d’une candidate libre au Bac 2017.

Tous, mis dans le même panier à salade, les deux tourtereaux sont, actuellement, au Commissariat urbain de Kaolack, en attendant leur déferrement au Parquet pour outrage public à la pudeur.

Actusen.com