Ghana: Menace Ebola, les hôpitaux en alerte

Ghana: Menace Ebola, les hôpitaux en alerte

146
PARTAGER

Le Service de santé au Ghana (SGH) a émis une alerte à l’adresse des services de santé dans le pays par rapport à des cas de l’épidémie d’Ebola signalés en République démocratique du Congo.

Pour la mesure de veille, le SGH a notifié certaines mesures aux directeurs régionaux des centres de santé en prévision à une éventuelle irruption de l’épidémie d’Ebola dans le pays.

La note du Dr Anthony Nsiah-Asare, le directeur général du SGH exhorte les agents des structures sanitaires dans le pays à instituer certaines mesures dans leurs régions respectives comme mesures préparatoires.

Les directives visent entre autres à renforcer la surveillance du dépistage précoce, à mettre à jour les plans de préparation et d’intervention dans les districts et les régions, à sensibiliser le personnel de sorte à respecter les mesures préventives et de contrôle des infections … et à mener une éducation publique ciblée sans causer de peur ni de panique.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a établi le 14 mai dernier le décès de trois personnes pour cause de virus Ebola. L’une des personnes décédée a été diagnostiquée positive après avoir eu une fièvre hémorragique à Bas-Uélé, une province frontalière avec la République centrafricaine. Pour tout, l’OMS a fait savoir que depuis le 22 avril dernier, 9 cas suspects et 3 décès ont été signalés. Six sont actuellement hospitalisés.

Sur place au Bas-Uélé, la population est appelée à observer les règles d’hygiène afin d’éviter la propagation de l’épidémie d’Ebola.

Koaci