Elections Législatives – Y’en-a-marre porte plainte contre l’Etat du Sénégal

Elections Législatives – Y’en-a-marre porte plainte contre l’Etat du Sénégal

95
PARTAGER

Le mouvement «Y’en a marre» et plusieurs autres organisations citoyennes comme la Raddho et Amnesty International ont pris l’initiative de déposer une plainte contre l’Etat du Sénégal auprès de la Cour de justice de la Cedeao. Si ces organisations de la Société civile sénégalaise ont décidé de traduire l’Etat du Sénégal devant la Justice de la Cedeao, c’est pour protester contre le déroulement du dernier scrutin pour les élections législatives. «Près d’un million de citoyens se sont vu privés du droit de vote aux élections législatives du 30 juillet 2017, soit pour non émission de leur carte d’identité, soit pour omission de leurs noms sur les listes. Ceci, malgré toutes les interpellations faites à l’autorité pour la prise de mesures fortes. Aucune excuse ni explication valable pouvant permettre de situer les responsabilités, n’a été fournie par l’Etat» dénonce le communiqué conjoint des différentes organisations citoyennes qui tiennent une conférence de presse ce jeudi 17 août 2017 à 11H au Restaurant Le Relais, route de Ouakam, pour plus de précisions. Pour rappel, les résultats de la dernière élection législative ont été validées par les sept Sages du Conseil Constitutionnel, confirmant la victoire de la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yakaar.