Bombardier-Eumeu Sène : Tay Shinger sur le point de désister

Bombardier-Eumeu Sène : Tay Shinger sur le point de désister

195
PARTAGER

Bombardier-Eumeu Sène : Tay Shinger sur le point de se désister

Le combat royal entre Bombardier et Eumeu Sène risque de ne pas se tenir. Khalifa Niang, président de l’écurie Tay Shinger est sorti de sa réserve pour mettre en garde le promoteur Assane Ndiaye.

« Assane Ndiaye a un problème de communication et d’organisation. Comment peut-on signer un protocole d’accord avec des gens et que chaque fois que vous vous parlez, ce sont eux qui t’appellent. Dire que c’est une affaire de plusieurs dizaines de millions ! Ça pose un problème de crédibilité. On s’est montré compréhensif pour que les choses aillent au mieux. Mais, c’est de l’informel pur », souligne-t-il.

Et d’annoncer : « Nous avons pris une résolution pour dire qu’au-delà de juillet, on ne lutte pas. On ne sera plus lié à Assane Ndiaye. S’il y a des problèmes financiers, chacun doit pouvoir faire des concessions afin qu’une solution soit trouvée. Nous avons tout enduré. (…). Mais trop c’est trop. Si Assane n’a pas la carrure pour organiser ces grandes affiches, qu’il se limite aux mbappat et autre combats d’Iba Mar Diop ».

Pour rappel, en marge de la signature de l’affiche Papa Sow-Ama Baldé, le promoteur a annoncé le combat Eumeu Sène-Bombardier pour le 13 août.

Sunu Lamb